top of page
Rechercher

3 conseils pour entreprendre son chemin spirituel.

Dernière mise à jour : 15 août 2019




Le conseil n°1 : Osez vous arrêter sur le chemin.

La phase d'observation.


L'observation est un outil que peu de personnes utilisent. Nous sommes tous concentrés dans nos tâches quotidiennes à nous presser sans cesse pour les terminer. Notre esprit est toujours vif, rempli d'obligations, de clichés bien définis et de distractions en tous genres pour nous féliciter de notre dure journée d'obligations accomplies.

Avec tout ceci il est difficile de se dire : " Et tiens si je pensais à m'écouter, m'observer et à me centrer sur moi même ? ".

Prenez du temps pour vous, pour vous observer et osez être seul. Comment ?

La méditation, la marche, la relaxation ou le fait simplement de ne rien faire assis sur un banc vous permet de le faire. Il ne s'agit pas d'être un expert pour méditer, il suffit d'être présent à soi.

Au début, vous aurez du mal à vous regarder, votre mental vous dictera un tas de choses à faire, un tas de choses inutiles pour vous dire à tel point cette situation est ridicule, sans intérêt. Que la voisine a mal garé son véhicule sur le parking de la résidence. Que vous avez oublié d'acheté les pommes de terres pour ce soir afin de réaliser votre purée préférée. Ne jugez pas ces pensées qui vous arrivent par centaines. Respirez et regardez les de manière externe.

Devenez l'observateur de vos pensées. Regardez de manière bienveillante. Si cela peut vous aider, notez les sur une feuille de papier.



Le conseil n°2 : Faites le vide en vous .

La phase de présence.




En essayant de vous extraire de votre " je suis ", c'est à dire de votre mental ou votre moi de personnalité, vous allez comprendre que vos pensées incessantes s'en vont et filent comme des vagues qui s'écrasent sur le sable. D'autres peuvent revenir ou les flots s'apaiseront d'eux même.

Les pensées sont éphémères et vont finir par laisser la place au vide.

Le vide ce n'est pas le néant comme on peut l'imaginer. Ou un rien indéfinissable, c'est un tout. Vous allez me dire vide et tout c'est un peu comme le jour et la nuit. En réalité c'est une forme de paix, le fait de parler de vide est une image pour vous faire comprendre que dans cette phase méditative vous ne pensez à rien. Vous êtes enfin présent à vous même.

Et c'est à ce moment précis que vous pouvez enfin vous entendre. Pas votre mental ou égo mais votre moi Divin, votre âme.


Le conseil n°3 : Pratiquez-vous.

La phase d'entrainement et d'apprentissage.





Pour entreprendre ce chemin lumineux vers soi, il faut pratiquer et oser plonger au fond de nous. C'est un peu comme un apnéiste. Il plonge tous les jours un peu plus profond chaque jour sans se détourner.

Grâce à votre volonté d'apprendre et d'oser franchir les ténèbres de votre être, vous allez pouvoir grandir et comprendre ce pour quoi vous êtes là ici sur cette Terre.

Nous sommes cet équilibre parfait entre les deux forces contraires. La noirceur est difficile à voir en nous, pourtant elle nous constitue tous. Certains traits vous déplaisent et vous angoissent ?

Regardez les avec amour et tendresse, ne vous jugez pas trop sévèrement. Acceptez les pleinement afin de pouvoir les traiter et les guérir.

Vous devez vous aimer car vous avez choisi d'être là dans ce corps.

Plus vous serez présent en vous même, mieux vous serez connecté avec votre Moi divin.

Oser franchir l'aventure de soi est une quête d'amour. Allez-y sans crainte


157 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page